2 lieu dit la Rayre, 33220 Pineuilh, Aquitaine, France
+33(0)5 57 41 36 20

Notre domaine

Le terme « lande » viendrait du celte landa : terre inculte, pauvre où poussent genets et bruyères. Cette terre difficile est favorable à la vigne qui produira peu de raisin mais de grande qualité. L’un des terroirs de lande les plus célèbre est Lalande de Pomerol.
Quand, comme au château Pré la Lande, cette terre est sur un point culminant, et sur les versants. d’un coteau dominant la vallée de la Dordogne, tout est réuni pour produire un grand vin.

Le terroir

Qu’est-ce que le terroir d’un vignoble ? Ce n’est que la traduction de la volonté du vigneron de planter des vignes à un endroit précis. Les anciens savaient que la vigne s’épanouit là où peu d’autres plantes peuvent prospérer. Ils savaient aussi qu’elle devait souffrir, mais pas trop, pour produire de beaux et bons raisins en quantité raisonnable. Voilà pourquoi les grands terroirs sont sur des coteaux. Malheureusement, sous la pression de la demande, trop de vignes ont été plantées où seules les vaches devraient brouter...

Ce sont les aléas climatiques la variable qui se traduit par la notion de millésime.

Le Château Pré la Lande produit du vin depuis 1860 sur les versants d’un coteau à 120 mètres d’altitude (l’un des points culminants de Gironde). Les pentes naturelles assurent un bon drainage, et la proximité le la rivière Dordogne une certaine douceur au climat.

L’appellation Sainte-Foy Bordeaux, depuis 2016 Sainte-Foy Côtes de Bordeaux, est l’une des plus ancienne de Gironde avec un décret paru en 1937.

Le terroir c’est un lieu mais aussi un sol, une terre. Sa composition a une importance majeure sur la qualité du raisin et sur l’expression aromatique du vin. Les coteaux argilo calcaires produisent traditionnellement des vins au bouquet expressif, à la couleur soutenue, et ayant du caractère. Le sol du Château Pré la Lande est composé exclusivement d’argile sur calcaire parfois affleurant : l’assurance d’un vin à mêlant élégance et personnalité.

Les cépages

L’art de l’assemblage est une tradition bordelaise. C’est ce qui fait le charme et la complexité des vins de cette région. Au Château Pré la Lande, seuls deux des cinq cépages étaient présents : le Merlot et le Cabernet Franc.

L’évolution du climat, et la volonté d’une palette aromatique plus large nous ont amené à planter des Cabernets Sauvignon et des Malbecs qui arriveront en production dans les prochaines années.

La densité de plantation est de 5000 à 5500 pieds par hectare. Les vignes sont palissées et ont une surface foliaire importante.

Il subsiste une parcelle de vieux Sémillons qui produit un blanc sec atypique.

Les méthodes culturales

L’agriculture biologique nous a vite paru être la seule voie d’avenir. La biodynamie s’est imposée naturellement au fil du temps.

Nous travaillons nos sols et apportons des amendements d’origine naturelle. Nous protégeons nos vignes quand les conditions climatiques nous le dictent grâce à des tisanes, décoctions ou purins de différentes plantes et un peu de bouillie bordelaise. Nous tenons compte dans nos différents travaux des rythmes de la lune et des planètes. Nous apportons des préparations dynamisées afin de développer la vie de nos sols et la vigueur et la résistance de nos vignes.

La vigne s’épanouit ainsi en harmonie avec son environnement et donne le meilleur d’elle-même.

Les anciens savaient tout cela, nous n’avons rien inventé.

Les vendanges

Chaque parcelle est suivie avec analyse et dégustation des baies. Quand le raisin est mûr les vendanges commencent et se déroulent pendant un mois environ au fur et mesure des maturités.

Elles sont effectuées à la main, en utilisant des cagettes ajourées et de faible contenance afin d’éviter tout écrasement. A l’arrivée au chai, un tri est effectué et après égrappage et léger foulage la vendange est déposée dans des cuves thermo-régulées en béton et inox. Rien n’est ajouté à cette vendange exception faite d’une très faible quantité de SO2. Une pompe péristaltique est utilisée au chai car elle est très respectueuse de cette matière première fragile.

La vinification

Elle dure en moyenne 5 à 8 semaines. La vendange est maintenue à basse température afin de faire une macération pré-fermentaire. Ensuite les levures indigènes commencent leur travail de fermentation alcoolique. Des remontages mesurés permettent d’extraire la couleur, les tanins et les aromes. Toutes les cuves sont dégustées chaque jour afin de contrôler leur évolution et de décider des travaux à effectuer.

Quand la fermentation alcoolique est terminée, les vins sont maintenus chauds pour une macération post-fermentaire d’une semaine environ.

L'élevage

En fonction des caractéristiques des vins une partie est élevée en fûts de chêne et l’autre dans des œufs et des amphores en terre cuite d’Italie.

Le choix des tonneliers et du type de fûts a fait l’objet d’un soin tout particulier afin que ces barriques viennent compléter la palette aromatique et que le boisé se fonde avec harmonie et ne domine surtout pas sur le fruit. Seuls des tonneliers de grande notoriété ont pu répondre à ce cahier des charges et garantir la reproductibilité des caractéristiques de leurs fûts d’une année à l’autre. La contenance de 300 litres a été retenue pour les raisons évoquées précédemment et la part de fûts neufs reste adaptée aux caractéristiques du millésime. L’élevage dure au moins 12 mois mais il peut être prolongé si le besoin s’en fait sentir à la dégustation.

L’élevage dans des contenants en terre cuite permet au vin une oxydation modérée, comme dans des fûts de chêne, mais la terre cuite est neutre et n’apporte aucun goût particulier. Les uniques aromes du raisin s’expriment et cet élevage permet, contrairement à celui pratiqué en cuve, aux tanins de s’arrondir et à la palette aromatique de devenir plus complexe. Les vins restent environ 12 mois dans ces contenants de 320 à 450 litres.

Stockage et mise en bouteille

Nos vins sont conditionnés en lune descendante en jour fruit ou fleur, sans filtration ou avec une très faible filtration et pas de collage. L’ajout de sulfite est limité au strict minimum afin de garantir la stabilité du vin. Nous pouvons fournir les analyses des vins conditionnés qui démontrent des doses de SO2 total très nettement inférieures aux doses autorisées dans les vins biologiques. Les bouchons sont uniquement en liège naturel sans traitement chloré, notre fournisseur de bouteille s’engage à utiliser 95% de verre recyclé. Notre cartonnier a une démarche écologique en utilisant 75% de papier recyclé et des encres biodégradables.

Nos vins sont conservés dans nos chais en pierre et habillés au fur et à mesure des commandes.

Nos vins sont certifiés VEGAN.